SDG 3. GOOD HEALTH & WELL BEING Pixyl

Pixyl lève 2,2 millions d’euros afin de commercialiser sa solution de détection de pathologies neurologiques

pixyl.jpg

Fondée en 2015, Pixyl est une entreprise française spécialisée dans l’imagerie médicale. La start-up a annoncé une levée de fonds de 2,2 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Elaia, avec la participation de Bpifrance et Holnest et espère accélérer la commercialisation de sa suite logicielle phare et conquérir le marché outre-atlantique.

Une solution pour détecter les pathologies neurologiques grâce à l’intelligence artificielle

La start-up Pixyl a été fondée par une équipe de chercheurs de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) et de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Ses trois fondateurs, le Dr Senan Doyle, le Pr Florence Forbes et le Pr Michel Dojat ont su développer la suite logicielle Pixyl.Neuro capable de détecter des pathologies neurologiques courantes grâce à l’intelligence artificielle et donc de faciliter le travail des radiologues.

L’outil fonctionne sur plusieurs pathologies : les traumatismes crâniens, les maladies neurodégénératives, la sclérose en plaques, les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Grâce à un modèle de machine learning, Pixyl.Neuro est capable de repérer les zones “lésées” sur les résultats d’IRM. Après leur détection, la plateforme fournit un rapport détaillé qui compile les biomarqueurs et peut donc aider à déterminer la pathologie du patient.

Une levée de fonds pour accélérer la commercialisation et se développer aux États-Unis

Les radiologues, les neurologues et les anesthésistes-réanimateurs peuvent utiliser le rapport afin de mieux comprendre le cas du patient ou dans le cadre de recherche médicale sur une des pathologies neurologiques citées précédemment. Le logiciel peut être exploité dans l’Union européenne puisqu’il a reçu le marquage conformité européenne (CE).

Trente-deux radiologues et cliniciens, ainsi que Elaia, Bpifrance et Holnest ont mené un tour de table afin d’apporter un financement à hauteur de 2,2 millions d’euros à Pixyl. Avec cette levée de fonds, cette jeune entreprise implantée non loin de Grenoble désire accélérer la commercialisation de Pixyl.Neuro dans toute l’Europe. De plus, la start-up française ambitionne de conquérir le marché américain grâce à une potentielle autorisation de la Federal and Drug Administration (FDA).






Read more on Actu IA

You may also like

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *